| Version Arabe
La campagne «Qra Tewsel», une initiative pour encourager la lecture dans le tramway

La campagne «Qra Tewsel», une initiative pour encourager la lecture dans le tramway

Chama Rhazzaoui
2020-02-13 17:30:00
852

Le ministère marocain de la culture a lancé hier la campagne "Qra Tewsel" pour encourager les passagers du tramway de Casablanca à lire.

Le ministre de la culture El Hassan Abyaba et le président de l'Université Hassan II de Casablanca, Aawatif Hayar, mènent l'initiative qui propose aux utilisateurs du tramway des dizaines de titres à parcourir pendant leur trajet.

Le programme vise à promouvoir la lecture en mettant à disposition une collection diversifiée de titres dans 40 stations de tramway de Casablanca.

Abyaba a souligné l'importance de faire de la lecture quotidienne une habitude, en particulier parmi la jeune génération Marocaine. Hayar a noté que cette opération est conforme à la politique de son université visant à sensibiliser les étudiants à transformer la lecture en une activité inclusive. La présidente de l'université a salué l'engagement des enseignants et des étudiants pour assurer le succès de la campagne «Qra Tewsel».

Le ministère de la Culture a fourni 75% des titres disponibles, en plus des contributions de plusieurs maisons d'édition et libraires. La campagne coïncide avec la 26e édition du Salon international de l'édition et du livre (SIEL) à Casablanca, qui a ouvert ses portes le jeudi 6 février. Abyaba a prononcé un discours d’inauguration de la foire, l’occasion de célébrer le voisinage culturel et les valeurs mondiales du Maroc.

Le fonctionnaire a noté que le ministère de la culture avait conçu la foire pour montrer l’esprit de la Constitution en ce qui concerne la diversité linguistique et culturelle du Maroc.

La campagne «Qra Tewsel» fait écho aux kiosques de lecture de Casablanca et à la bibliothèque mobile de Ben Guerir.

Au Maroc, l’analphabétisme est toujours répandu, 32,2% de la population marocaine de plus de 10 ans étant considérée comme analphabète. L'analphabétisme touche plus les femmes que les hommes. 42,1% des femmes marocaines et 22,1% des hommes ont été enregistrés comme analphabètes en 2014.

Comme les études indiquent également de faibles capacités de lecture chez les étudiants marocains, les institutions publiques et privées travaillent à renforcer l'alphabétisation en intégrant la lecture dans la vie quotidienne.



Create Account



Log In Your Account