| Version Arabe
Royal Air Maroc suspend les vols Pékin-Casablanca à cause du Coronavirus

Royal Air Maroc suspend les vols Pékin-Casablanca à cause du Coronavirus

Chama Rhazzaoui
2020-01-31 13:40:47
881

La compagnie aérienne marocaine Royal Air Maroc (RAM) a décidé de suspendre temporairement ses vols entre Casablanca et Pékin du vendredi 31 janvier au 29 février. La suspension est due à la "forte baisse" des réservations de vols entre les deux villes, a annoncé la compagnie hier.

"Les clients programmés initialement sur cette route aérienne, au-delà du 31 janvier, seront personnellement informés par le biais des informations fournies dans leurs fichiers de réservation", a déclaré RAM.

De nouvelles dates de voyage seront proposées aux clients sans frais supplémentaires. La RAM invite ses clients à utiliser les numéros de téléphone suivants pour demander plus d'informations:

Maroc: 089000 0800, Numéro international: +212522489797

La RAM a inauguré le premier vol sans escale entre Casablanca et Pékin le 16 janvier. L'inauguration du vol est intervenue après que la Chine et le Maroc ont convenu de renforcer la coopération bilatérale, en particulier dans l'industrie du tourisme.

L'épidémie de coronavirus à Wuhan, cependant, crée de la frustration et de la peur chez les voyageurs du monde entier. Jusqu'à présent, au moins 170 personnes sont décédées en Chine avec plus de 7 000 cas confirmés.

D'autres pays, comme l'Allemagne, l'Australie, la France et les Philippines ont également confirmé des cas de coronavirus. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que l'épidémie de coronavirus était une urgence sanitaire mondiale alors qu'elle continue de se propager en dehors de la Chine.

"La principale raison de cette déclaration n'est pas ce qui se passe en Chine mais ce qui se passe dans d'autres pays", a déclaré le chef de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d'une conférence de presse Hier à Genève, en Suisse.

La principale préoccupation de l’organisation est que le coronavirus puisse se propager aux pays dont les systèmes de santé sont plus faibles. Ghebreyesus a décrit le coronavirus de Wuhan comme une «épidémie sans précédent» qui a rencontré une «réponse sans précédent», louant les mesures extraordinaires prises par la Chine pour l'empêcher de se propager.



Create Account



Log In Your Account